Chargement Évènements
Cet évènement est passé

RHINOCÉROS
Eugène Ionesco

Les 22 & 23 avril 2016 à 20H
Théâtre National du Luxembourg

Metteur en scène – Frank Hoffmann
Assistant mise en scène – Tom Dockal
Décors – Christoph Rasche
Costumes – Jasna Bosnjak
Musique – René Nuss
Dramaturgie – Andreas Wagner
Lumière – Zeljko Sestak

Avec
Marc Baum, Luc Feit, Samuel Finzi,Steve Karier, Wolfram Koch,
Jacqueline Macaulay, Christiane Rausch, Brigitte Urhausen

Une coproduction
Théâtre National du Luxembourg,
Dans une petite ville imaginaire de province, Jean, un homme autoritaire et conformiste, reproche son laisser-aller à son ami Béranger, un marginal alcoolique. Pendant qu’ils parlent, passe un rhinocéros…

J’ai fait il y a longtemps déjà, l’expérience du fanatisme… C’était terrible… le fanatisme défigure les gens… les déshumanise. J’avais l’impression physique que j’avais affaire à des êtres qui n’étaient pas humains, qu’il n’était plus possible de s’entendre avec eux… J’ai eu l’idée de peindre sous les traits d’un animal ces hommes déchus dans l’animalité.

Ces mots d’Eugène Ionesco font suite à une expérience vécue par son ami, l’écrivain Denis de Rougemont qui fut le témoin de l’hystérie collective d’une foule attendant la venue d’Hitler. Là est le point de départ de Rhinocéros.

La vie d’Eugène Ionesco, né à Slatina en Roumanie, est significative de sa création littéraire: partagé entre deux langues, le roumain – langue du père, et le français – langue de la mère, il développe un esprit critique issu de ce bilinguisme acquis douloureusement. Pris ensuite dans la montée des fascismes, il en tire une expérience dramatique qui l’entraîne à la révolte contre toutes les idéologies et tous les conformismes intellectuels.

Rhinocéros (1959) est sans doute une pièce antinazie qui, de surcroît, fait référence au stalinisme vécu par Ionesco dan son pays natal. Aujourd’hui, cependant, elle est ressentie plus généralement comme une pièce contre les hystéries collectives et les épidémies qui se cachent sous le couvert de la raison et des idées. Mélangeant le comique et le tragique, Rhinocéros est peut-être la pièce la plus riche d’Ionesco.

Epaulé par des comédiens époustouflants et dans un décor inédit de Christoph Rasche, Frank Hoffmann change radicalement la perspective et jette un regard nouveau sur cette pièce. Le spectacteur se métamorphosera lentement lui-même en rhinocéros…